Tout savoir sur la maintenance préventive

Assurer le bon fonctionnement et la longévité des machines, limiter les casses et les arrêts intempestifs… C’est l’objectif des dirigeants d’entreprise. Quel que soit le secteur d’activité (ferroviaire, agricole, marine, etc.), les pannes et les défaillances sont plus que redoutées. Pour les éviter au maximum, la maintenance préventive est votre meilleure alliée. Alors, pourquoi et comment procéder ? On vous dit tout sur les meilleures pratiques à mettre en œuvre. 

La maintenance préventive : de quoi s’agit-il ? 

La maintenance préventive est une approche proactive qui consiste à planifier, vérifier, inspecter régulièrement ses machines, dans le but de détecter l’anomalie avant que celle-ci ne se transforme en panne. Elle s’oppose complètement à la maintenance corrective qui, elle, intervient après l’incident. Pour résumer, là où la maintenance corrective répare quand quelque chose se casse, la maintenance préventive permet d’anticiper. 

Les différents types de maintenance préventive

La maintenance préventive se divise elle-même en différentes catégories, qui diffèrent en fonction du site de travail, mais aussi des exigences et de l’objectif de l’entreprise. 

L’entretien périodique

Il s’agit de la maintenance basée sur le temps. Elle est réalisée à intervalles réguliers, tout au long de l’année, sur les équipements identifiés. Encore appelée maintenance préventive programmée, elle s’effectue chaque semaine, chaque mois ou chaque année, et se base sur les directives du fabricant, mais aussi sur le MBTF, un indicateur qui permet de connaître le temps moyen entre deux défaillances. 

La maintenance basée sur les performances 

Ce type de maintenance, également nommée maintenance basée sur les compteurs, est réalisé quand un relevé de compteur indique qu’un équipement doit être réparé. Ces relevés  sont basés sur des déclencheurs temporels ainsi que sur des variables courantes qui comprennent des données telles que les heures utilisées, les pièces produites ainsi que la pression générée.

La maintenance prédictive

Il s’agit d’un type de maintenance préventive qui se base sur des technologies modernes telles que des capteurs, pour détecter les soucis et générer un ordre d’intervention. Par conséquent, c’est une méthode qui n’exagère pas les procédures de maintenance puisqu’elle se base véritablement sur des indicateurs réels. 

La maintenance prescriptive

Celle-ci se base sur les données et utilise une technologie de pointe, comme l’IA par exemple, pour les transformer en informations fiables et exploitables. Une véritable avancée capable de générer des recommandations spécifiques à la situation. 

De nombreux bénéfices pour vos machines

Vous l’aurez compris, la maintenance préventive est un véritable atout pour vos machines et l’activité tout entière. Même si elle nécessite de l’organisation et un certain budget, et même si elle peut paraître chronophage, vous devez à tout prix vous y mettre

  • La réduction des pannes : en détectant très tôt les pièces défectueuses ou usées (accouplement mécanique, cardan, etc.), il est facile d’intervenir et de remédier rapidement au souci, sans arriver à la panne. 
  • L’optimisation de la durée des équipements : dans un monde où les enjeux environnementaux sont devenus capitaux pour de nombreuses entreprises engagées, il est important d’optimiser la durée des équipements. La durabilité est au centre des préoccupations actuelles et la maintenance préventive permet de remplir cet objectif. 
  • Des économies à la clé : même si la mise en place de la maintenance préventive a un coût, elle permet de récupérer cet argent en évitant des pannes importantes qui obligent très souvent à remplacer la machine. Sans oublier que le maintien des équipements favorise un bon fonctionnement de ces derniers, ce qui permet au passage de réduire la consommation d’énergie. Une aubaine pour les factures énergétiques des entreprises !  
  • L’amélioration de la sécurité des travailleurs : ici encore, en détectant rapidement les anomalies, vous pouvez éviter des incidents, parfois graves pour vos collaborateurs. Avec la maintenance préventive, l’environnement est plus sûr, les risques de blessures sont réduits, et vos collaborateurs sont plus confiants, car ils travaillent dans de meilleures conditions. 
  • La planification des interventions : une panne, ça ne prévient jamais, et ça tombe toujours au moment le moins opportun. Contrairement à la maintenance corrective qui intervient après que la panne ait eu lieu, la maintenance préventive s’anticipe et se prévoit au moment que vous préférez. Une courroie trapézoïdale à changer ? Un accouplement rigide à remplacer ? Vous pouvez décider du meilleur moment pour immobiliser vos machines. 
  • Une productivité accrue : qui dit temps d’arrêt diminués, dit forcément activité non interrompue et par conséquent productivité à son apogée ! 

Zoom sur le plan de maintenance préventive

Vous souhaitez mettre en place une maintenance préventive pour vos machines ? Excellente idée, mais cela ne s’improvise pas. Sa mise en œuvre nécessite une approche méthodique en plusieurs étapes.

Vous devez tout d’abord déterminer les équipements qui sont essentiels à vos opérations, c’est-à-dire les machines critiques sur lesquelles une panne pourrait être fatale pour votre activité. Vous devez ensuite analyser les besoins de maintenance de chacune des machines répertoriées. Passez ensuite à la définition de la fréquence à laquelle chaque machine devra bénéficier d’une supervision et d’un entretien. Une tâche laborieuse, on vous l’accorde. “C’est pourquoi l’aide et l’œil aiguisé d’un professionnel sont toujours les bienvenus pour concevoir ce plan de maintenance préventive, indique Valentin Aparicio, fondateur et gérant de l’entreprise Integra®. Nous vous aidons justement à réaliser votre projet de maintenance. Plan sur mesure, installation de pièces détachées de qualité, équipe expérimentée… Nous rassemblons tous les ingrédients essentiels pour définir un plan de maintenance préventive de qualité.” 

Enfin, n’oubliez pas de planifier les ressources nécessaires et de mettre en place un système de suivi et de reporting pour que votre plan de maintenance préventive soit le plus efficace possible. 

Pourquoi la maintenance préventive est-elle de plus en plus répandue ? 

S’il y a encore quelques dizaines d’années c’est la maintenance corrective qui dominait, aujourd’hui elle est complètement délaissée. Alors, pourquoi ? Tout d’abord parce que les corrections non planifiées sont très coûteuses. Arrêts imprévus, immobilisation des machines et de l’activité… La productivité en prend un coup et la rentabilité aussi. 

Ensuite, les équipements sont aujourd’hui de plus en plus complexes. Lorsqu’une machine tombe en panne, c’est bien souvent l’ensemble de la ligne de production qui est impactée. La maintenance préventive permet d’avoir une vue d’ensemble.

Enfin, la baisse du coût des capteurs, mais aussi les avancées technologiques ont permis de mettre en place une maintenance prédictive de plus en plus précise. Des solutions modernes capables d’interpréter des données de plus en plus complexes et l’entrée de l’IA dans les milieux industriels ont facilité sa mise en œuvre.

Vous l’aurez compris, si jusque dans les années 70, c’est la maintenance corrective qui dominait largement, aujourd’hui, la maintenance préventive prend le dessus. Il faut toutefois savoir qu’elle peut se transformer en échec si elle est mal programmée ou mal planifiée. C’est pourquoi il est important de confier cette tâche à un professionnel. Integra® vous aide à planifier votre maintenance préventive. Faites appel à notre équipe.

Articles similaires

Besoin d'une pièces en express ?

Contactez nos experts pour un devis gratuit

Retour en haut