Usure de la chaîne agricole : conséquences et remèdes

Si l’usure de la chaîne agricole est inévitable, elle n’est pas pour autant une fatalité. Malgré les conditions sévères dans lesquelles elle évolue au quotidien, il existe des moyens de rentabiliser cette pièce coûteuse le plus longtemps possible. Pour ce faire, de bonnes pratiques s’imposent. Découvrez dans cet article les risques liés à cette usure et la meilleure façon d’assurer la durabilité de la chaîne agricole.

Qu’est-ce qu’une chaîne agricole ? Rappel

La chaîne agricole est une pièce mécanique essentielle au fonctionnement des machines agricoles. Elle transmet la puissance et le mouvement entre deux composants mécaniques. Comme son nom l’indique, elle se compose d’une suite de maillons, mais aussi d’autres pièces métalliques qui contribuent aux performances de la chaîne et à sa durabilité. La chaîne agricole se doit d’être robuste et pérenne, afin de préserver l’intégrité des équipements et la sécurité des personnes.

Elle est présente sur la majorité des machines agricoles : 

  • elle est intégrée au mécanisme de coupe de l’ensileuse pour assurer le transfert de puissance du moteur aux lames de coupe ;
  • dans les moissonneuses, elle transmet le couple moteur à la barre de coupe ;
  • dans les tracteurs agricoles, elle fait le lien entre la puissance du moteur et les roues ou d’autres accessoires de l’engin, contribuant ainsi à la mobilité et à la polyvalence de l’équipement.
  • Même si la chaîne agricole a évolué, elle est présente sur toutes les machines agricoles.

Au fil du temps et des utilisations, le vieillissement de la chaîne de transmission est cependant inéluctable, puisqu’elle est soumise quotidiennement aux frottements, aux lourdes charges et aux conditions environnementales comme l’humidité. Les conséquences peuvent être : 

  • la rupture d’un maillon, rendant la chaîne plus susceptible de se casser sous contrainte ;
  • l’usure des dents de pignons qui entraîne une charge inégale, et éventuellement la rupture de la chaîne.

Les conséquences de l’usure de la chaîne agricole sur la machinerie et l’activité 

L’usure de la chaîne agricole a inévitablement des répercussions sur les machines et les activités qu’elle permet d’exercer.

  • L’usure des autres pièces de la machine agricole

Le désalignement des pignons et le degré d’érosion de leur denture peuvent avoir un impact significatif sur les performances globales de la machine en raison des frottements inadéquats qu’ils entraînent. Une tension anormale de la chaîne agricole peut aussi aggraver ces problèmes : trop tendue, elle exerce une pression excessive sur les maillons et les pignons, accélérant ainsi leur dégradation. Trop lâche, elle peut sauter, donc entraîner des ruptures potentielles.

  • La panne de machine et la perte de productivité

Lorsqu’une chaîne atteint un niveau d’usure critique, le risque de pannes de machine augmente considérablement. Et il ne se limite pas seulement à un arrêt momentané de la machine. La panne peut également entraîner une indisponibilité de longue durée qui impacte directement le rendement de l’exploitation.

  • Une perte de temps et d’argent

Les arrêts imprévus dus à l’usure de la chaîne agricole sont toujours source de coûts : réparation, achat de pièces de rechange, main-d’œuvre. De plus, la perte de productivité que cause une panne prolongée se répercute sur les tâches agricoles. Il faut ensuite rattraper le retard accumulé.

  • Une sécurité des utilisateurs compromise

Lorsque la chaîne agricole atteint un état d’usure avancé, elle devient plus vulnérable aux défaillances. Si la chaîne se rompt pendant le fonctionnement de la machine, des pièces en mouvement peuvent être projetées. La sécurité des travailleurs agricoles est en jeu.

Comment réagir face à l’usure de la chaîne agricole ? 

Pour retarder l’usure de la chaîne agricole, des mesures préventives et correctives s’imposent.

1) L’importance de la maintenance préventive

Une attention régulière aux performances de la machine et au fonctionnement de la chaîne agricole est le meilleur moyen d’identifier les signes d’altération à un stade précoce. Un plan de maintenance avec des contrôles visuels et des lubrifications planifiées est la clé pour prolonger la durée de vie de la chaîne et des pièces associées.

2) Le changement de la chaîne agricole

Lorsque l’usure est constatée, le remplacement immédiat de la chaîne est nécessaire. Choisir une chaîne de qualité supérieure garantit une performance optimale et tient à distance le risque de dégradation prématurée. Integra ne vous propose que des pièces mécaniques choisies rigoureusement pour leur niveau de qualité. Un vrai gage de durabilité pour vos équipements !

3) Le recours à un professionnel 

En plus de la qualité de la pièce choisie, faire appel à un professionnel de la maintenance et du dépannage de pièces industrielles agricoles est une option judicieuse. INTEGRA® possède les compétences techniques requises pour maintenir les chaînes agricoles avec précision et efficacité. Cela éloigne les risques liés au vieillissement et assure la durabilité de l’installation.

La gestion proactive de l’usure de la chaîne agricole est donc indispensable pour minimiser les coûts liés aux réparations, optimiser la durée de vie des équipements et maximiser leur rentabilité. Pensez-y !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut